RSS
RSS

Kayn - Peintre de Chimères

Image
Hors Ligne
Avatar du membre
Kayna K. Ivhning

Messages : 185
XP : 954
Niveau : 21
Sexe : F
Orientation Sexuelle : Bi
Guilde : Les Loups de Mibu
Victoire PvP : 0

Kayn - Peintre de Chimères

Messagepar Kayna K. Ivhning » lun. 13 mars 2017 21:37



Fiche Identité
  • Pseudo IG : Kayna K. Ivhning
  • Nom Prénom IRL : STEWART, Charly
  • Âge : 25 ans (IG) - 20 ans (IRL)
  • Sexe : Femme (IG) - Homme (IRL)
  • Orientation : Bi
  • Race : Demi-elfe (affiliée humain)
  • Classe : Peintre de Chimères (support illusionniste). Kayn restera plutôt à l'arrière du groupe pour préparer ou canaliser ses sorts qui demandent, pour certains d'entre eux, un temps d'incantation conséquent. Elle veillera toujours à neutraliser ses ennemis sans leur donner la mort, utilisant pour ce faire ses illusions haut en couleur.
  • Ressource : Matière artistique (mana like)
  • Niveau : Arme +1, Passif +1, Actif +1, Armure +0 : 3 PP
Codage de Lyra






Statistiques Arène

Vie10
Agilité7
Force7
Intelligence14
Défense10
Résilience12

Codage de Lyra




ARME PRINCIPALE : Samhlaíocht [1 PP]
Il s’agit d’un arc de belle facture, sculpté dans un solide bois de chêne et sur lequel sont gravées de jolies petites arabesques en relief. Il a été confectionné par les proches de Kayn pour ses aventures. Samhlaíocht inflige des dégâts physiques.


PASSIF : Artist Knowledge [1 PP]
Passif d'ambidextrie
Kayn a passé toute son existence à dessiner, mais également à faire toutes sortes d'activités manuelles. À ce titre, elle a appris à se servir habilement de ses deux mains.


ACTIF : Trompe l'œil [1 PP]
Réduit la vitesse de déplacement des ennemis de 40% | Effet de zone (10 mètres de diamètre) | Durée : 20 secondes | Cooldown : 120 secondes | Coût : 15% de matière artistique
Kayn peint un décor réaliste dans son environnement. Les ennemis croiront certainement qu'il s'agit d'un simple trompe l'œil mais en réalité, l'œuvre est temporairement devenue tangible ! Ainsi, si Kayn dessine un lac, ils subiront la morsure glacée de l'eau de la même manière que si elle dessine une gueule de dragon, ils auront la sensation d'y tomber pendant quelques instants !



Caractère



IG

S’il y a une chose dont vous vous rendrez très vite compte, c’est que Kayn est quelqu’un de sociable et d'ouvert. Elle s’avère également être très bavarde : elle sait divertir son entourage par son humour et sa capacité à raconter avec brio les petites anecdotes entendues ici et là. Conteuse dans l’âme, elle a l’art de savoir mettre en forme son discours, de capter et de garder l’attention de son public. Elle est d’ailleurs très appréciée des enfants de son village. On dit qu’elle tient cela de sa mère qui, lorsqu’elle était petite, lui racontait tout un tas de contes et de légendes que Kayn se plaisait à imaginer et à adapter à sa sauce. La jeune femme est aujourd’hui devenue ce à quoi elle aspirait : être une artiste libre.

La peintre de chimères ne porte pas beaucoup l’attention sur elle mais davantage sur ce qu’elle crée ; ainsi, vous ne l’entendrez que très peu parler d’elle – c’est quelque chose dont elle a toujours eu du mal, bien qu’elle s’assume parfaitement – mais elle sera capable de passer des heures à vous expliquer comment elle est parvenue à imaginer et à créer telle ou telle chose. Probablement grâce à son intérêt pour l’art, Kayn a appris à être attentive à tout ce qui l’entoure jusqu’au moindre détail : ses sens sont toujours en alerte, notamment son ouïe et sa vue, toutes deux affinées, ce qui lui permet parfois de glaner des informations importantes mais particulièrement de reproduire avec grande précision ce qu’elle perçoit du monde réel.

Kayn sait prendre les nouvelles et les événements avec recul et, quand cela s’y prête, avec légèreté, notamment lorsque cela la concerne. Elle est du genre à tirer des situations un maximum de positif, même lorsqu’il ne semble pas y en avoir. Elle n’a pas peur d’avoir honte ou de paraître ridicule, tout comme elle a conscience que chaque individu est imparfait et qu’il peut faire des erreurs. Toutefois, son sens de la justice, de l’honnêteté et des valeurs lui permet d’adopter la bonne réaction ou le bon choix selon les conditions, même si, pour son bien et celui de ses proches, il lui faut faire des sacrifices ou des actions allant à l’encontre de ses idéologies. Kayn est également très patiente, réfléchie et n’est pas du genre à abandonner pour un rien : dès lors où cela est légitime, elle va toujours au bout de ses convictions et de ses projets, quel qu’en soit le prix.

La jeune femme est une grande pacifique dans l’âme et le mot « rancunier » est inconnu de son vocabulaire. Elle ne connaît la violence que de loin et ne compte certainement pas chercher à la découvrir davantage. De cela est d’ailleurs né un trait de son caractère à la fois positif et négatif : la naïveté. En effet, elle est du genre à croire que chaque personne possède en elle une part de bonté, qu’elle cherche sans arrêt à faire ressortir... Et cela lui a déjà joué des tours !


IRL

Niveau caractère, Charly ressemble trait pour trait à Kayn, hormis une chose : il a depuis longtemps laissé sa naïveté de côté et perdu foi en l’humanité. C’est son positivisme qui lui permet néanmoins de continuer à aller de l’avant. S’il se permet d’être lui-même avec ses amis, qu’il peut compter sur les doigts d’une main, il devient tout de suite plus méfiant et distant en compagnie d’inconnus et pour cause : il a été – et il est toujours – la cible de nombreux individus étroits d’esprit. Du fait de son attitude efféminée, il s’est vu insulté, rejeté et parfois même maltraité. Mais il en sort aujourd’hui plus fort et ce n’est pas la violence qui le poussera à changer ce qu’il est : après tout, ces illustres inconnus n’ont rien à voir dans sa vie !




Physique



IG

Kayn est une jeune femme de petite taille et de corpulence moyenne. Bien que grande adepte de marche et de repas équilibrés, elle n’arrive pas à se défaire de ses poignées d’amour qui lui vont pourtant si bien et qui marquent particulièrement son corps au niveau de ses hanches. Pour autant, Kayn ne cherche pas à avoir un corps parfait : elle se sent bien telle qu’elle est et ne ressent aucun besoin d’être taillée à la perfection, préférant renvoyer l’image d’une petite femme agréable et amusante.

Elle a un visage rond, des oreilles pointues et des yeux en amande vert émeraude. On dit que son univers et sa magie se reflètent à travers ceux-ci et qu’ils dévoilent toute la complexité de ce qu’elle est réellement et de ce qu’elle est capable de créer. Pourtant, si ses yeux peuvent vous perdre dans un quelconque monde, ils ont également le don de vous rassurer : L’imaginaire de Kayn est peut-être vaste mais il est loin d’être obscur et il dévoile combien l’esprit de la jeune femme est innocent, pur et serein. Elle attache généralement ses longs cheveux noirs luisants en une queue sur laquelle elle met plusieurs rubans – plus que par coquetterie, c’est davantage par praticité qu’elle fait cela, afin que ses cheveux ondulés ne partent pas dans tous les sens. Elle ne laisse la liberté qu’à quelques petites mèches partant du haut de son front et descendant jusqu’à ses épaules.

Kayn est généralement vêtue d’habits amples, non-pas pour cacher ses légères formes mais pour s’y sentir bien et se mouvoir avec aisance. Sarouels et shorts sont souvent de sortie avec cette jeune demoiselle ! De la même manière, la peintre de chimères porte des hauts légers, de préférence avec des manches courtes, tels que des débardeurs. Et lorsqu’il fait un peu frais, elle se couvre de son poncho favori ! Elle ne se déplace jamais sans sa large ceinture en cuir dotée de rangements remplis par des pinceaux et des fioles de peinture et son sac qui contient le reste de ses affaires – des parchemins, des feuilles, un tas de matériel artistique ainsi qu’un carnet dans lequel la jeune femme tient des notes plus ou moins personnelles. Elle ne fait preuve de coquetterie qu’en portant de nombreux bracelets colorés à ses bras et qui tintent les uns contre les autres lorsqu’elle est en mouvement.

Enfin, une dernière chose et non des moindres : Kayn arbore de nombreux tatouages. Si l’on peut penser, à première vue, qu’il s’agit d’un simple choix stylistique, il n’en est rien : ces runes significatives – qu’on ne peut paradoxalement ni expliquer ni traduire – sont en réalité liées aux dons de Kayn et plus particulièrement à la magie qui court dans ses veines et lui permet de donner vie à ce qu’elle dessine. De ce fait, ses tatouages sont comme l’énergie qui circule en elle : changeants. Les plus visibles se trouvent sur son visage et ses bras mais elle en a également partout sur le corps : dans le dos, au dessus de la poitrine, sur les cuisses et les chevilles et ils continuent de s’étendre au fur et à mesure que ses talents et sa maîtrise de ses créations grandissent.


IRL

Charly est un petit gars un peu bedonnant. Il aime prendre un minimum soin de son apparence bien qu’il s’habille avec des vêtements amples pour dissimuler le fait qu’il soit mal à l’aise dans sa peau. Il a une bouille ronde, des cheveux courts châtain clair et des yeux bleu sombre. Son visage trahit rapidement ses émotions, de part son regard toujours sincère et profond et d’autre part sa capacité à vite rougir ou pâlir selon les situations.




Histoire



IG

Kayna Kaellean Ivhning est issue d’une longue lignée de demi-elfes qui pense que tout ce qui arrive, bon comme mauvais, est défini par Mère Nature. Alors, lorsque Kayn se découvre un don particulier, celui de pouvoir donner temporairement vie à ce qu’elle dessine ou peint et ce, quelque soit les outils qu’elle utilise, son peuple pense immédiatement que Mère Nature a fait d’elle « l’Élue » et qu’elle est vouée à accomplir de grandes choses.

Elle grandit et continue de développer ses capacités, qu’il s’agisse de dessin, d’analyse ou d’observation. En même temps que ses dons grandissent, des tatouages apparaissent sur son corps, témoins de son évolution spirituelle – toujours selon les propos de ses semblables. A côté de cela, Kayn s’instruit également en dévorant tout un tas de livres sur divers sujets et c’est ce qui lui permet de tomber, un beau jour, sur un vieux manuscrit traitant de la frontière entre la réalité et l’imaginaire.

Elle découvre alors qu’il existerait dans le monde un objet capable de donner définitivement vie ou tout du moins consistance à une entité imaginaire : le Passe-Réel. Un objet dont les capacités auraient un prix, puisqu’en échange, il prendrait l’existence d’autre chose dans le monde, n’importe quoi, pourvu que ce soit de la même importance. On dit que cette relique est dissimulée parmi les objets du quotidien ; on dit également qu’elle adopte une forme différente à chaque fois qu’elle change de détenteur, pour qu’on ne puisse pas la retrouver aisément. Aujourd’hui, on ignore à quoi elle ressemble mais une chose est sûre : la prochaine personne à la retrouver pourrait créer un désastre. Selon le manuscrit, le Passe-Réel aurait déjà permis à un Général fou de lever une armée au prix de la vie des habitants de toute une ville.

Poussée par ses semblables, qui lui assurent qu’elle est l’Élue et par conséquent celle qui doit trouver et protéger le Passe-Réel pour que jamais il ne tombe entre de mauvaises mains, Kayn se met à la recherche de la relique. Elle n’ose pas leur dire qu’elle n’y croit pas vraiment car un objet d’une telle puissance aurait déjà été trouvé et utilisé – et ils en auraient entendu parler – mais elle part néanmoins, ne serait-ce que pour élargir ses horizons et peut-être s’instruire davantage. Mais qui sait ce qui l’attend vraiment ? Mère Nature a peut-être véritablement de grands plans pour cette petite artiste...


IRL

Depuis tout petit, Charly ne s’est jamais senti en phase avec lui-même. En réalité, il s’est toujours davantage comporté comme une femme sans parvenir à l’expliquer : il se sentait simplement mieux ainsi, tout du moins dans la société actuelle, où l’on considère certains comportements ou préférences comme étant plutôt féminins ou plutôt masculins... Ses parents ont toujours été compréhensifs à ce sujet mais ils ont néanmoins développé une attitude surprotectrice à son égard en voyant les faits divers qui pouvaient concerner les personnes « comme lui ». Par ailleurs, ils ont fait comprendre à leur fils qu’ils n’étaient pour le moment pas prêts à le voir « devenir quelqu’un d’autre », s’il songeait un jour à vraiment changer de genre.

Charly grandit sans faire face à beaucoup de problèmes. Bien sûr, quelques personnes lui font des remarques tendancieuses au sujet de son côté efféminé ou font preuve d’une curiosité plus au moins malsaine à son égard mais jamais personne ne s’en est violemment pris à lui... Pour le moment. Il tend depuis son enfance à faire un métier en lien avec le domaine animalier. Zoologue, éleveur, soigneur... Finalement, il poursuit une formation pour devenir vétérinaire et c’est pendant cette période d’études supérieures qu’il fait face aux pires moments de sa vie. Les remarques acerbes laissent rapidement place à des insultes puis à des coups ; il ne se passe pas une semaine sans que Charly soit moqué ou agressé, aussi bien à cause de son poids que de sa façon d’être. Vivant désormais seul, il se tient d’en parler à ses parents qui, il le sait, le pousseraient à changer d’école voire à prendre des cours à distance ou à domicile. Pour autant, le jeune homme continue de se rendre en cours et à faire face aux coups physiques comme psychologiques parce qu’il aime ce qu’il apprend, veut réussir et ne compte pas changer qui il est.

Néanmoins, les mois défilent et bien que Charly soit fort, les événements finissent par l’éreinter au point qu’il songe au pire. Il n’est définitivement pas prêt de changer pour faire plaisir aux autres et correspondre aux attentes de la société actuelle et il préfère encore mourir : ce qu’il tente de faire. S’en suit alors une longue et laborieuse période de soins intensifs et de rétablissement psychologique durant laquelle il peut compter sur ses proches, peut-être peu nombreux, mais fidèles et prêts à donner de leur temps et de leur énergie pour l’aider à remonter la pente. C’est pendant ces quelques mois de guérison, qui l’obligent à se tenir loin de son école, qu’il découvre Feeling Online : il y crée alors Kayn et se projette dans un univers où enfin, il peut vraiment être ce qu’il veut sans contraintes.

Mais comme on dit, la réalité finit toujours par rattraper la fiction...
Kayn conte en #277C23.
Image
World needs Everyday Heroes.

Hors Ligne
Avatar du membre
Staff FO
Dev de FO

Messages : 9266
XP : 80668
Niveau :
Guilde :
Victoire PvP : 0

Kayn - Peintre de Chimères

Messagepar Staff FO » mar. 14 mars 2017 14:01



Bienvenue dans le monde
Ton personnage est désormais intégré au jeu. Tu apparaîtras dans la capitale correspondant à ta race où débute tous les nouveaux. Libre à toi ensuite de rejoindre Root-Town ou de voyager à travers ce monde et de découvrir tout ce qu'il contient.

Ta fiche technique va aussi être créer sous peu et tu pourras à ce moment là, poster à la suite pour ajouter ta fiche rp et ta fiche de liens.

Si personne ne t'a encore sauté dessus, tu peux faire une demande de rp pour ne pas attendre trop longtemps et pouvoir débuter dans le jeu.

De nombreuses quêtes te sont aussi proposées. N'hésite pas à faire celles correspondant à ton niveau, en solo ou en groupe.

Encore bienvenue sur Feeling Online et bon jeu.
Codage de Lyra




Retourner vers « Outlaw/Boss/Cauchemar/Corrompu »