RSS
RSS

Kate, l'américation

Image
Hors Ligne
Avatar du membre
Kate

Messages : 12
XP : 43
Niveau : 3
Sexe : Féminin
Orientation Sexuelle : Bisexuelle
Guilde :
Victoire PvP : 0

Kate, l'américation

Messagepar Kate » dim. 11 févr. 2018 22:05



Fiche Identité

  • Pseudo IG : Kate
  • Nom Prénom IRL : Greene Katherine
  • Âge : 25 ans (IG) - 25 ans (IRL)
  • Sexe : Féminin
  • Orientation : Bisexuelle
  • Race : Humain
  • Classe : Conductrice d'engins blindés
    Spoiler :
    Si en elle même elle est considérée comme étant une DPS distance, le nerf de sa classe repose dans la capacité à piloter ses engins, lui offrant de nouveaux horizons et lui permettant de se battre au plein de ses capacités. De plus, si elle ne possède qu'un tank au départ, il lui est possible de piloter d'autres types d'engins plus ou moins exotiques.
  • Ressource : Ressources. Simplement de la mana mais sous un autre nom et forme. De l'argent, des billets, des allopass...

  • Niveau : Arme +1, Passif +1, Actif +1, Armure +0 : 3 PP
       

Codage de Lyra






Statistiques Arène

Vie"15"
Agilité"15"
Force"15"
Intelligence"5"
Défense"5"
Résilience"5"

Codage de Lyra




ARMES

Infobulle en CSS
Dégâts physiques à distance
ARME PRINCIPALE : Grace [1PP]
''La subtilité, c'est pour les tapettes !'' - Car un flingue ou une mitrailleuse était trop simple, voilà un bon gros distributeur de liberté : un bazooka. Montée sur un engin, Grace prend la forme d'un canon.


POUVOIRS PASSIFS

Infobulle en CSS
  • Les Transformations peuvent maintenant aller jusqu'à 5 mètres
PASSIF : Gros Engin [1PP]
Kate aime les gros engins. Et cela s'applique également à ses véhicules. De toutes façons, elle ne se voyait pas piloter quelque chose de tout petit... Il faut voir à l'américaine !


POUVOIRS ACTIFS

Infobulle en CSS
  • Transformation vers un archétype Tank
    - 20% de Ressources
    - 2minutes de CD
ACTIF : Engin : Alfred 'Al' Sherman [1PP]
Le premier engin de Kate : Un tank affectueusement appelé Alfred. Si elle n'a strictement aucune idée de comment le conduire dans la réalité, le jeu a eu la décence de simplifier ses commandes pour permettre à la joueuse de l'utiliser contre une partie de sa taille (De toutes façons dans un jeu vidéo il y a pas de moteur...)



Caractère




Katherine est dans la réalité quelqu'un qui prend son travail à cœur, peut-être même un peu trop. Mais avec les derniers événements elle ne pouvait pas vraiment faire autrement que s'impliquer dans son travail au maximum pour remplacer les absents. On peut donc dire qu'il s'agit de quelqu'un déterminée... Du moins pour les objectifs qui lui tiennent à cœur ou qui ont réellement besoin d'elle. Car celui qui croira qu'elle est assidue et du genre à faire le métro-boulot-dodo quotidien pourra se mettre le doigt dans l’œil jusqu'au coude.

Non, Katherine est quelqu'un qui préfère prendre les choses comme elles viennent et faire ce qu'elle aime. Elle est assez bonne vivante d'ailleurs, autant parce qu'elle tente et aime saisir le moindre petit plaisir de la vie, qu'elle blague (de façon plus ou moins extrêmement lourde) que parce qu'elle ne se prive pas de manger ou de boire. Ne parlons pas de fumer, car ça elle a malheureusement commencé assez récemment, pendant que son travail était en surplus et qu'elle avait besoin de quelque chose pour se 'calmer' rapidement.

Elle est également quelque peu garçon manqué... Dans le sens où elle a tendance à apprécier des hobbies 'masculins'. Au fond elle s'en bat royalement les ovaires et si quelqu'un venait à faire un commentaire dessus elle ferait des maracas. D'ailleurs c'est depuis toute petite qu'elle s'intéresse plus à des choses de garçons. Probablement car elle a vécu dans un environnement composé seulement à 20% de femmes, dont elle.

Dans son temps libre Katherine laisse donc retomber la pression et elle compte relâcher encore un peu plus tout ça sur le jeu. C'est un défouloir et un moyen pour elle pour s'amuser... Simplement et de façon légèrement plus exagérée que dans la réalité. Très beaucoup. Néanmoins il est également fortement de la voir reprendre un sérieux militaire lorsque la situation se corse ou lorsqu'elle tente d'élaborer un quelconque plan.




Physique




… Katherine ne s'est pas vraiment foulée sur ce point là. En effet, il n'y a presque différences entre elle dans la réalité et son avatar. Enfin, bien évidemment qu'elle en a profité pour corriger quelques imperfections comme léger, très léger bidon dû à l'alcool ou d'autres choses qu'elle n'appréciait pas ou regrettait sur son corps réel. Du coup c'est une Kate toute belle toute propre comme il faut qui vit le jour sur le jeu.

Elle garde ses yeux bleus et cheveux blonds plutôt simples. Et donc également une taille plus grande que la majorité de ses camarades féminines et elle ne s'en plaint pas : vu sa poitrine et ses fesses, elle aurait beaucoup moins apprécié son corps si elle avait fait moins d'un mètre cinquante. En effet elle possède des formes plutôt bien généreuses dont elle ne rougit pas. Au contraire, elle se promène assez souvent en petite tenue dès qu'il fait trop chaud ou qu'elle se trouve dans un environnement familier.

D'ailleurs au niveau vestimentaire elle porte avec fierté des sous-vêtements aux couleurs et motifs américains. Ceux qui tiennent absolument au role-play sur le jeu doivent se tirer les cheveux mais, hey, il faut bien quelque chose pour lui rappeler son doux pays. Par dessus, elle porte souvent un haut bleu-gris sobre, un mini-short en jean et, surtout, une veste à la couleur et l'aspect militaire. Oh et parfois des gants pour ses mimines lorsqu'elle conduit. Ce serait dommage de s'abîmer les doigts.

Et puis elle est pas discrète.

IRL, comme dit, c'est quasiment la même chose hormis pour les vêtements. Bien sûr, elle n'ira pas se balader presque à poil et le plus souvent elle portera des vêtements paradoxalement assez discrets ou banaux... Ou bien son uniforme, mais vaut mieux que vous n'ayez rien fait de mal si elle porte. Quoi que, même si elle est en habits civils...




Histoire




Katherine est la seconde fille d'un couple de fermiers Californiens. Enfin, un couple, étant donné que la maison familiale était peuplée de ses grands parents, de son oncle et de quelques uns de cousins, on pouvait assez aisément parler plus de famille ou de tribu que de couple. D'autant plus qu'elle recevait principalement son éducation 'parentale' de ses grands-parents. En effet, ses parents étaient occupées à travailler de tôt le matin à tard le soir donc il n'y avait plus que les retraités pour l'aider à faire ses devoirs ou la réveiller le matin.

D'ailleurs elle eut la 'chance' de n'être pas trop privée dans son enfance et son adolescence. Le ranch ramenait suffisamment d'argent pour qu'elle puisse avoir les quelques broutilles qu'elle souhaitait, au grand dam de son frère aîné. Elle put également avoir rapidement le droit de boire de l'alcool, remercions tonton, mais également de tester la carabine de papy. Bien évidemment, elle n'avait pas le droit de cumuler les deux... Ce serait bête d'abattre une bête. (get it ?). Et si le premier devenait une habitude bien peu anodine, le second était une fierté qu'elle exposait volontiers à ses camarades.

Elle n'était pas vraiment une élève modèle. Si elle recevait souvent des commentaires vantant son potentiel, elle recevait également beaucoup plus de commentaires condamnant sa tendance à bavarder ou dormir pendant les cours. Oh elle a dû se faire virer une ou deux fois temporairement de ses établissements... Pas pour des bêtises ou des actes irrespectueux, non. Parce qu'elle avait fait s'envoler les molaires ou brisé le poignet de quelques gars. Pas gratuitement non plus, attention ! Ils l'avaient cherchés d'une manière ou d'une autre : que ce soit en étant des gros enfoirés avec des plus faibles ou en la provoquant.

Du coup, quoi de mieux pour elle que de tenter de se lancer dans une carrière militaire, hein ? Taper sur les méchants, sauver les gentils, les gros flingues, les gunfight épiques, les retournements de situations abracadabrantesques... Elle comprit assez rapidement que, contrairement à ce que la télévision pouvait montrer dans les séries qu'elle regardait, la vie de flic n'était pas aussi trépidante et intéressante qu'elle ne le pensait.

Mais elle continua dans cette voie. Et faute de pouvoir utiliser les grosses armes dont elle rêvait pendant les quelques interventions, elle profitait du pouvoir de l'Amérique pour obtenir des licences. Bon, pour le moment elle n'en a pas énormément, mais, eh, elle avait toute la vie pour apprendre, y passant la majorité de son temps libre. Elle n'avait même pas entendu sérieusement parlé de Feeling Online. Que quelques bruits de couloirs dans l'établissement...

Alors comment en est-elle venue à y jouer, elle qui avait une vie si bien remplie et qui s'en fichait royalement de ces jeux vidéos ?

Simple : le gros bug chelou. Oh, ça aurait pu lui passer au dessus, tout comme l’entièreté du jeu, mais ce sont les conséquences qui lui tombèrent dans le coin de la gueule lorsque certains de ses collègues ne revinrent pas de leurs congés. Elle savait que ces gens jouaient au même jeu, principalement en temps qu’exutoire, pour se déconnecter quelques instants de la réalité. Un vieux divorcé proche de la retraite et un couple qui avait décidé de s'éloigner de la famille ne revinrent jamais. Et les autres absents étaient sous surveillance médicale.

Autant dire que pour elle, cette période fut un enfer entre les chutes d'effectifs et les plaintes des familles qui ne comprenaient pas les situations. Tuée au travail, c'était d'apprendre que certains de ses amis et collègues, lointains ou proches s'éteignaient dans cette folie. Et pourtant, elle tenait tant qu'elle pouvait, consciente de son devoir et se disant que si une seule personne flanchait, c'était tout le groupe qui tombait. Oh, les promotions forcées étaient bien belles mais elle se sentait extrêmement mal en apprenant qu'elle prenait la place d'un de ses collègues après seulement quelques jours et ça n'était pas les quelques psychologues austères qui allaient la faire retrouver le moral. Et pour tenir, c'était les cigarettes au nombre exponentiel et l'alcool devenu plus fort qui l'alimentaient, malgré les avertissements de ses collègues encore présents.

Au terme de cette période infernale, il lui fut donné des congés prolongés. Si c'était légèrement à contrecœur qu'elle les prenait, elle savait au fond d'elle qu'elle en avait réellement besoin. On lui avait également demandé d'éviter de jouer à Feeling Online pour ne pas aggraver son état, mais en plus de vouloir faire devoir de mémoire en allant sur les 'lieux' où ses collègues étaient partis et d'une curiosité lié à un esprit de contradiction, elle voulait savoir s'ils étaient vraiment coincés dans le jeu... Et au pire elle pouvait toujours jeter l'ensemble du jeu ou le vendre sur eBay.

Image

Hors Ligne
Avatar du membre
Staff FO
Dev de FO

Messages : 8427
XP : 72049
Niveau :
Guilde :
Victoire PvP : 0

Kate, l'américation

Messagepar Staff FO » lun. 12 févr. 2018 23:56

Nous te rappelons que le jeu FO est resté indisponible pendant un an avant sa réouverture : personne ne pouvait s'y connecter à quelques niveau que ce soit.



Bienvenue dans le monde

Ton personnage est désormais intégré au jeu. Tu apparaîtras dans la capitale correspondant à ta race ou à Root Town, où débutent tous les nouveaux. Libre à toi ensuite de voyager à travers ce monde et de découvrir tout ce qu'il contient.

Ta fiche technique va aussi être créée sous peu et tu pourras à ce moment-là, poster à la suite pour ajouter ta fiche rp et ta fiche de liens.

Si personne ne t'a encore sauté dessus, tu peux faire une demande de rp pour ne pas attendre trop longtemps et pouvoir débuter dans le jeu.

De nombreuses quêtes te sont aussi proposées. N'hésite pas à faire celles correspondant à ton niveau, en solo ou en groupe.

Encore bienvenue sur Feeling Online et bon jeu.        

Codage de Lyra




Retourner vers « Novice »