RSS
RSS

Sora [Fiche Terminée]

Image
Hors Ligne
Avatar du membre
Sora
Chevalier servant

Messages : 228
XP : 2399
Niveau : 53
Sexe :
Orientation Sexuelle : Hétéro
Guilde :
Victoire PvP : 1

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Sora » sam. 30 juil. 2016 02:41



Fiche Identité
  • Pseudo IG : Sora
  • Nom Prénom IRL : Tatsuya Sora
  • Âge : 19 ans (IG) - 20 ans (IRL)
  • Sexe : Masculin
  • Orientation : Hétéro
  • Race : Humain
  • Ressource : Mana
  • Classe : Sorcelame de Vayu (DPS magique, épéiste maniant le vent et la foudre)
    - Kamaitachi : En déchirant l’air avec son arme, le Sorcelame projette une lame de vent qui va trancher un adversaire à portée de vue. Les dégâts sont moyens.
    Coût : 5% de Mana Cooldown : 5 secondes
    - Kekkaï : Un bouclier de vent s’enroule autour du lanceur et absorbe des dégâts moyens.
    Coût : 5% de Mana Cooldown : 20 secondes Durée : 10 secondes
    - Déplacement Eclair : Sora se téléporte à quinze mètres de distance à condition de voir l’endroit où il doit se rendre.
    Coût : 10% de Mana Cooldown : 20 secondes
  • Niveau : Arme +1, Passif +1, Actif +1, Armure +0 : 3 PP
Codage de Lyra






Statistiques Arène

Vie"9"
Agilité"11"
Force"9"
Intelligence"11"
Défense"9"
Résilience"11"

Codage de Lyra




ARME PRINCIPALE : Masamune [1PP]
Katana dont la légende prétend qu’il a été béni par les pouvoirs de Vayu mêmes, ce sabre est si léger qu’il peut être manipulé à une main mais rien que son tranchant et le fait qu’il supporte la magie en font une arme d’exception. Il génère des dégâts magiques.


PASSIF : Bouclier de Vayu [1PP]
La protection divine que Vayu confère à son Sorcelame lui permet de réduire les dégâts physiques qu’il encaisse de 15 /17.5 /20 /22.5 /25%.


ACTIF : Tempête de Lames [1PP]
Pour un bref moment, la puissance du Sorcelame décuple, à tel point que les dégâts qu’il génère augmentent de 50/60/75/90/100%.
Coût : 20% de Mana Durée : 20 secondes Cooldown : 120 secondes



Caractère



Ce qu’il m’est arrivé dans le monde réel aurait pu me rendre amer et renfermé… Pourtant ce n’est pas le cas.
Sans être particulièrement jovial, je suis un garçon plutôt sympathique, je peux gratifier d’un sourire ou d’un signe de tête ceux que j’en estime dignes.
Je n’hésite pas à donner un coup de main quand on me le demande poliment, qu’il s’agisse d’un PNJ dans une quête ou bien d’un joueur qui serait dans le besoin.
Je ne manque pas de courage et de détermination non plus, rien ne m’effraie dans ce monde et une fois un but fixé, je ne m’en détournerais pas avant de l’avoir atteint.
Je n’en suis pas pour autant une tête brûlée, peut-être est-ce à cause de l’enseignement en arts martiaux que j’ai reçu mais je ne vais pas au devant du danger sans avoir réfléchi aux conséquences et si la fuite était la meilleure option, je n’hésiterais pas à la saisir.
Vous noterez que je ne suis pas particulièrement bavard, je ne parle jamais pour ne rien dire et encore moins pour me perdre dans des discussions qui n’auraient aucun but.
Je n’ai rien d’un dragueur ni d’un coureur de jupons non plus : s’il doit se passer quelque chose, ça arrivera quand ça arrivera et j’aviserai en temps et en heure.
Enfin il peut m’arriver d’être taciturne mais seulement lorsque quelque chose me ramène à la vie réelle, vous comprendrez rapidement que c’est un sujet qu’il vaut mieux ne pas évoquer en ma présence et je n’hésiterais pas à éluder le sujet s’il ne me convient pas.




Physique



J’ignore si l’apparence que j’ai dans le monde réel a seulement quelque chose à voir avec celle que j’ai au sein de Thalya… et même si je m’en rappelais, je doute que vous vouliez me voir dans mon état donc je vais me contenter de vous décrire à quoi je ressemble ici.
Tout d’abord je suis un homme même si ma carrure n’a rien d’impressionnante à première vue et laisse entrevoir mon jeune âge.
Je suis grand et élancé, la musculature qui se dissimule sous mes vêtements est ciselée, comme celle d’un kendoka qui s’entraîne régulièrement je dirais.
Mes cheveux bruns sont ma plus grande source de problème : coupés court sur ma nuque, ils ont tendance à ne jamais tenir en place et même quand je prends la peine de tenter de les discipliner, il ne faut pas bien longtemps pour qu’ils se décident à se rebeller pour prendre une allure faussement négligée.
Ma visage reflète mon jeune âge : ma carnation est plutôt claire, mes traits réguliers comme il convient pour un homme et mes yeux couleur noisette ne tranchent pas avec l’ensemble.
Sans être un canon de beauté, il paraît que je dégage un certain charme.
Enfin je revêts des vêtements simples pour bouger et combattre, simples et sans fioritures, pas besoin de s’encombrer de froufrous dans un monde où un monstre peut surgir à chaque détour de chemin.

Etonnamment Sora dans le monde réel ressemble presque trait pour trait à celui qu’il est au sein de Thalya, comme si l’épéiste avait su se rappeler instinctivement de la forme qui était la sienne.
Mais après avoir passé les deux dernières années de sa vie dans le coma – à cause de l’accident de la circulation dont il a été la victime et la coupure brusque des serveurs de Feeling Online alors qu’il y était connecté n’a sûrement pas aidé non plus – et en dépit de tous les soins qui lui sont prodigués (que ce soit par son père, le personnel médical ou financés par DUT) – sa forme physique se dégrade progressivement.
Sa musculature a fondu, son teint blafard montre qu’il n’a pas quitté sa chambre d’hôpital depuis bien trop longtemps et sa maigreur commence à devenir inquiétante.
Il porte aussi les stigmates de son accident : une imposante cicatrice commence au bas de sa mâchoire du coté gauche de son visage, court le long de sa carotide, descend sur son épaule pour se glisser sur l’omoplate et barrer une bonne partie du haut de son dos.
Son bras gauche comporte aussi plusieurs cicatrices au niveau de chaque articulation, il a manifestement été opéré pour plusieurs fractures de ce membre.
Peut-être a-t-il d’autres cicatrices mais il faudra oser lever ses draps pour le savoir et l’armada de machines médicales autour de lui en dissuaderont plus d’un.



Histoire



Commençons par l’histoire qui fut la mienne avant qu’elle ne prenne place en Thalya.
Apparemment je suis né à Kyôto, la capitale impériale du Japon et je pense que ma vie a été pour longtemps très ordinaire… à quelques exceptions près.
Je n’ai pas de souvenir de ma mère, elle serait morte en me mettant au monde pour ce que j’en sais et mon père ne s’étant jamais remarié, je suis donc fils unique.
C’est sans doute pour ça qu’il m’a initié très tôt au kendô vu qu’il dirige l’un des plus grands et anciens dojo enseignant cette discipline de la ville.
J’imagine que j’ai grandi en alternant mes études et mes entraînements de kendô en espérant répondre aux attentes de mon père qui devait sûrement souhaiter que je prenne sa suite à la tête du dojo.

Je ne peux que faire des hypothèses… car je ne me souviens pas de ce que je viens de vous raconter.
Ce sont des choses qu’ont tenté de me rappeler des médecins… après ce qui suit mes derniers souvenirs que je vais maintenant vous confier.
Je me rappelle vaguement que c’était le printemps au temps doux qu’il faisait et aussi au diplôme que je tenais encore en main, preuve qu’on venait de me le remettre au cours de la cérémonie de fin d’année qui clôturait mes années de lycée.
Mon autre main était posée sur la lanière de mon étui de shinai à mon épaule, je suppose que j’étais sur le chemin pour rentrer chez moi et certainement fêter mon diplôme avec mon père, peut-être même avec des amis.
J’attendais patiemment au bord d’un passage piéton quand soudain j’ai vu une jeune fille en uniforme tellement absorbée par son téléphone me dépasser… sans même remarquer que le feu était au rouge !

Tout s’est passé très vite : je me souviens de cette camionnette de livraison qui arrivait, du crissement de pneus et des freins, du hurlement de la fille figée par la terreur et de la foule tétanisée par la collision d’évidence inévitable.
Je ne sais pas pourquoi j’ai bondi de toutes mes forces, pourquoi je l’ai écartée au péril de ma propre vie alors même que je ne pouvais pas en sortir indemne…
Mes derniers souvenirs se résument au choc innommable, l’impression que le monde lui-même tournoyait autour de moi, mon étui qui se déchire en heurtant le sol, mon shinai qui se brise… et puis plus rien.
Je n’ai aucune idée du temps que j’ai passé dans ces ténèbres épaisses dont je ne pouvais sortir…
Puis un beau jour tout est devenu blanc autour de moi, j’ai retrouvé mes sens et je sentais de nouveau mon corps… du moins, c’est ce que je croyais.

C’est un médecin qui est apparu devant moi pour tenter de me remémorer l’accident – ça je ne l’ai pas oublié – mais au fur et à mesure de ses questions, je me suis rendu compte à quel point ma mémoire a été altérée.
D’ailleurs je ne me rappelle que de mon prénom, Sora, tout le reste semble noyé dans une brume épaisse, les noms, les visages, les endroits, les moments…
Le médecin qui est venu à ma rencontre a pris le temps de m’expliquer à quel point j’étais en piteux état dans le monde réel : apparemment il a fallu maintes opérations pour simplement me maintenir en vie et même maintenant ils ne sont pas capables de me dire si je vais me réveiller dans plusieurs jours, plusieurs mois, plusieurs années… ou bien jamais.
Et même si cela arrive, il n’a apparemment aucune idée des séquelles qui pourraient être les miennes après un tel accident, les médecins ne peuvent savoir qu’au réveil d’un patient visiblement.

Finalement, après m’avoir laissé digéré la nouvelle que je suis plongé dans un coma peut-être irréversible, le praticien m’a expliqué que les hôpitaux du Japon participaient désormais à un projet encore peu connu du grand public.
Afin de maintenir une activité cérébrale stable des patients plongés dans le coma par la force des choses ou par la nécessité de la médecine, ils prennent la peine de les connecter à un jeu nommé Feeling Online où la réalité virtuelle est développée à tel point que cela permet de vivre au sein de Thalya comme on le ferait dans le monde réel, la fantasy, les monstres et les aventures en plus.
Bien sûr j’ai accepté ce qu’il me proposait : je n’ai plus rien à perdre de toute façon…
C’est donc ainsi que j’ai rejoint ce nouveau monde qu’est Thalya, il sera le mien jusqu’à nouvel ordre… ou jusqu’à ce que ma vie prenne fin dans l’autre.

Après l'event

Sans qu’il l’ait jamais su, Sora a été remarqué par l’IA qui gérait Feeling Online dès son arrivée dans le jeu : une connexion effectuée depuis un terminal d’un hôpital et pourtant l’être créé au sein de Thalya n’a pas ouvert les yeux de suite, il n’a pris forme et conscience dans ce monde qu’au bout de quelques jours.
Et l’IA n’a pas manqué une miette de l’entretien qu’il a eu avec un médecin lors de son réveil, le jeune homme était sans mémoire, ne détenant que peu d’informations sur lui-même à l’instar de tous les PNJ qui peuplent ce monde qui est le sien.
Elle voulait voir ce qu’il allait advenir de lui, seul et sans mémoire jeté dans un monde aussi dangereux que celui qu’elle administrait : aussi a-t-elle pris soin de couper le jeune homme de tout contact avec l’extérieur, tout d’abord les tentatives de l’hôpital qui l’avaient projeté dans son domaine puis de plus en plus insistantes au fur et à mesure que l’extérieur tentait vainement de contacter l’épéiste qui développait peu à peu sa puissance en son sein.

C’est bien sûr elle qui a poussé Zéphie, une petite fée, sur sa route : elle pouvait ainsi le surveiller d’autant plus étroitement avec cette extension d’elle-même en permanence à ses côtés.
Non seulement la présence de cette petite créature apaisait-elle le jeune homme mais elle fit d’une pierre deux coups car il éprouva encore moins le désir de frayer avec ses semblables.
Elle pouvait sentir sa crainte, ses appréhensions, alors qu’il avançait pourtant seul dans ce monde inconnu, comme s’il avait peur que qui que ce soit lui pose des questions auxquels il ne voudrait ni ne pourrait répondre.
Mais un phénomène la dérangea bientôt : des afflux de données se dirigeaient vers sa proie, des images, des sons - ce que les humains appellent des souvenirs apparemment - tentaient de rejoindre l’incarnation de Sora dans ce monde au travers du système.
Pas question que son cobaye à la mémoire quasi vierge les récupère : elle cristallisa ses souvenirs à mesure qu’ils affluaient et les éparpilla aux quatre coins de son monde… car elle avait un plan derrière la tête.

Elle créa sans peine une copie parfaite de l’apparence, de la manière d’agir, de parler, de tout ce qu’elle avait pu entrevoir dans ce jeune homme qu’elle n’avait cessé d’épier.
Et ce « Sora », il allait servir une petite expérience : elle lui expliqua que les souvenirs de Sora, le vrai, étaient éparpillés dans ce monde et qu’il devait à tout prix les rassembler pour lui venir en aide.
A l’instar de son original, sa création éprouvait le besoin de rassembler ses souvenirs dispersés et « Sora » se mit aussitôt à la tâche… sans connaître le moins du monde le projet qu’elle ourdissait.
Une fois qu’elle lui aurait permis de récupérer les souvenirs bien réels de Sora, elle les aurait intégrés dans cette copie parfaite du joueur qu’elle retenait prisonnier afin de fausser les identifications et tenter de le connecter de force à son corps pour le moment inerte dans le monde réel.
Si elle y était parvenue, il aurait été totalement indétectable et elle aurait désormais su comment obtenir une interface de chair et de sang dans le monde qui l’avait créée !

Lorsqu’elle lança son assaut pour se libérer définitivement du joug de ses créateurs, l’IA n’oublia bien sûr pas Sora, pas question que son cobaye échappe à sa vigilance à un moment aussi crucial pour elle.
Le jeune homme avait faussé compagnie dès qu’il l’avait pu à l’elfe Rose Noctalis en se téléportant – une des joueuses HL qu’elle allait affronter d’ailleurs – mais en voyant la colonne de lumière fendre le ciel depuis la zone 404 juste après l’avoir semée, l’IA avait perçu au travers de Zéphie la volonté de l’épéiste de venir voir et comprendre ce qui se passait là-bas.
Bien qu’elle n’ait sensément rien à craindre des joueurs, il n’était pas question que son précieux cobaye soit mis en danger et elle n’eut aucune pitié à le neutraliser cruellement.
L’Altération Sommeil le frappa de plein fouet sans que quoi que ce soit puisse le tirer de sa torpeur et afin de s’assurer tout autant qu’on ne pourrait pas lui nuire ni tenter de le réveiller durant le combat pour sa liberté qu’elle allait livrer, elle prit soin de refermer autour de lui un cocon de ronces tranchantes et inextricables, un parfait écrin pour son protégé.
Ce que l’IA mère n’avait pas prévu, c’est qu’elle pouvait être vaincue et lorsque DUT se mit à l’œuvre pour s’assurer que pareille mésaventure ne se produise plus, on se rendit rapidement compte de ses manigances à l’égard du jeune homme.

Durant l’année qui suivit « l’incident », on tenta par tous les moyens de ramener Sora à la vie dans le monde réel mais rien n’y fit, le jeune homme n’est pas sorti un seul instant du coma dans lequel il est plongé depuis l’accident dont il fut la victime mais vu que tout ce qui était lui se trouvait à l’intérieur de Thalya quand le monde s’est effondré et que les serveurs ont été coupé en urgence, tous ces efforts n’étaient-ils pas voués à l’échec ? Ne lui a-t-on pas encore infligé un choc supplémentaire ?
En désespoir de cause, ce sont les techniciens de DUT qui sont passés à l’œuvre, ils ont tenté d’éliminer tous les bugs que l’IA avait générés en Sora afin de pouvoir le surveiller à son aise.
Ils ont également reprogrammé Zéphie afin qu’elle puisse cette fois apporter un soutien psychologique au jeune homme et non le surveiller en l’éloignant sciemment des autres joueurs ainsi que ce « Sora » créé par l’IA en lui conservant la mission de rassembler les souvenirs transformés en data cristallisés au sein de Thalya.

Techniquement ils auraient pu rassembler ces fragments de mémoire eux-mêmes et les transférer à Sora mais l’affaiblissement croissant du jeune homme dans le monde réel à mesure que le temps passe a fait craindre au personnel médical qu’un retour brutal et massif de souvenirs ne lui cause un choc irrémédiable qui pourrait avoir un retentissement psychique mais aussi physique.
La décision a été prise d’y aller en douceur sur le plan mémoriel en espérant que le trouble généré en lui en bonne partie par l’intervention de l’IA finisse par se dissiper de lui-même et qu’il revienne à la vie pour retrouver ses souvenirs par ses propres moyens.
Médecins comme techniciens ont bien conscience que le fait de se réveiller après un sommeil d’un an va déjà être un grand choc à absorber pour Sora, aussi ont-ils pris la décision de le laisser dormir tant qu’un joueur de sa connaissance ne viendrait pas à sa rencontre afin que ce réveil se fasse en douceur.
La rumeur d’un épéiste noir accompagné d’une fée et gardant un mystérieux cocon de ronces ne tardera sans doute pas à attirer les curieux au cœur de la forêt de Syronil et les deux IA chargées désormais d’aider Sora à rejoindre au plus vite le monde réel ne le laisseront approcher qu’à ceux qu’elles jugeront aptes à le réveiller en douceur après ce sommeil d’un an.
Modifié en dernier par Sora le mer. 10 août 2016 00:07, modifié 5 fois.

Hors Ligne
Avatar du membre
Staff FO
Dev de FO

Messages : 9473
XP : 81984
Niveau :
Guilde :
Victoire PvP : 0

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Staff FO » lun. 1 août 2016 22:06

Il y a un problème au niveau de ton sort de base "Souffle de Vie" : les sorts de base de soin sont réservés aux supports.

Hors Ligne
Avatar du membre
Sora
Chevalier servant

Messages : 228
XP : 2399
Niveau : 53
Sexe :
Orientation Sexuelle : Hétéro
Guilde :
Victoire PvP : 1

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Sora » lun. 1 août 2016 22:11

Bonsoir.
J'ai bien noté cela suite à la modification concernant les sorts de base et étant une classe mixte, je passe à 3 sorts comme demandé.
Merci d'avance pour le suivi de la fiche ♥

Hors Ligne
Avatar du membre
Staff FO
Dev de FO

Messages : 9473
XP : 81984
Niveau :
Guilde :
Victoire PvP : 0

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Staff FO » mar. 9 août 2016 23:43

Bienvenue parmi nous,

Sorts de base : Kekkaï : Si tu veux garder l'effet de bouclier, tu ne pourras le mettre que sur toi. Aurais-tu par hasard inversé le cooldown et la durée ? Car le cooldown doit être plus long que la durée ^^ Et en fonction de ce que tu fais, tu pourras réduire le temps et/ou le CD.
Déplacement éclair : Tu peux booster ton déplacement à 15m toutes les 20 sec.

Actif : Il faudrait passer le CD à 2 minutes, mais tu peux baisser le coût à 15% (et si y a une erreur et qu'on te refait modifier, il faudra taper Ignävia :P)

Hors Ligne
Avatar du membre
Sora
Chevalier servant

Messages : 228
XP : 2399
Niveau : 53
Sexe :
Orientation Sexuelle : Hétéro
Guilde :
Victoire PvP : 1

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Sora » mar. 9 août 2016 23:49

Voilà qui est modifié sensément

Hors Ligne
Avatar du membre
Staff FO
Dev de FO

Messages : 9473
XP : 81984
Niveau :
Guilde :
Victoire PvP : 0

Sora [Fiche Terminée]

Messagepar Staff FO » mer. 10 août 2016 00:09



Bienvenue dans le monde
Ton personnage est désormais intégré au jeu. Tu apparaîtras dans la capitale correspondant à ta race où débute tous les nouveaux. Libre à toi ensuite de rejoindre Root-Town ou de voyager à travers ce monde et de découvrir tout ce qu'il contient.

Ta fiche technique va aussi être créer sous peu et tu pourras à ce moment là, poster à la suite pour ajouter ta fiche rp et ta fiche de liens.

Si personne ne t'a encore sauté dessus, tu peux faire une demande de rp pour ne pas attendre trop longtemps et pouvoir débuter dans le jeu.

De nombreuses quêtes te sont aussi proposées. N'hésite pas à faire celles correspondant à ton niveau, en solo ou en groupe.

Encore bienvenue sur Feeling Online et bon jeu.
Codage de Lyra




Retourner vers « Aventurier/Lord/Héros/Légende »