Il était une fois ...

Notre monde est un monde jeune. Que nous l'ignorions ou nous en désintéressions, il apparaît pourtant que Sakra, la Source de l'infini, aurait créé notre demeure éternelle parmi les dernières de toutes celles qu'il lui a plu de faire surgir du néant. Il peupla ce monde jeune d'humains et d'elfes, d'anges et de démons, et le confia à d'autres sources, qu'il avait également fait émerger du néant à la genèse du monde. D'autres races vinrent rapidement peupler ce monde et des dimensions mystiques s'y développèrent. Se développèrent trois grands continents.

Le premier était recouvert d'une jungle foisonnante et impénétrable et habité par le peuple des furrys, en communion étroite avec la dimension mystique des pensées, autour de laquelle leurs croyances s'articulaient. Le deuxième était à la fois un paradis et un enfer de métal construit par la main des hybrides, un peuple à la fois fier, puissant et plein de ressources qui avait sans le savoir déclenché l'ère de Bhaga, la Source de la terre.

Le dernier continent était Thalya, le continent habité par les humains et les autres races semblables. S'y trouvaient deux royaumes. Dans chacun, toutes les races étaient présentes. Le premier royaume était celui de Stronghold, qui rassemblait les terres aujourd'hui sous la coupe de Dorsey, Manola, et Audéria. Le second était le royaume de Root, était composé des actuels Orhune, Kir'trar, Luminor et Plateaux lunaires.

Ces deux royaumes étaient en guerre constante. Ce continent, bien que jouissant de terres fertiles, était souvent ravagé et ses ressources pourtant abondantes semblaient chaque jours se tarir un peu plus. Chaque camp s'appropriait régulièrement la faveur d'une Source ou l'autre, sans jamais que les avantages ne soient décisifs.

Puis Bhaga déchaîna sa colère sur le continent des hybrides. C'était il y a déjà plusieurs siècles de cela, mais il fallut tout ce temps aux hybrides pour retrouver le niveau de technologie qu'ils avaient perdu. Leur continent, sous l'influence de la Source, commença à se désagréger et à sombrer au plus profond des eaux. Forcés à l'exil, seuls les plus prompts purent échapper à la fureur de Bahga. Ils crurent trouver un refuge en Thalya, ou plutôt leur fierté naturelle les amena à penser qu'ils pourraient conquérir le continent par les armes.

La guerre fut terrible. La technologie des hybrides montait bien au-au-dessus du niveau médiéval des Thalyens, mais les Sources défendaient les peuples du continent. Bien que le royaume de Root tenta tout d'abord de profiter de la guerre à l'est pour prendre Stronghold sur deux fronts, il apparut bien vite que les deux royaumes devaient s'affronter pour survivre à la machine de guerre implacable des hybrides. Dans le même temps, une tribu furry fuyait ses terres ancestrales pour une raison qu'aucun ancien n'a jamais voulu expliciter. Les hybrides furent finalement arrêtés et un traité de paix signé, privant Stronghold d'une grande part de ses terres. Le royaume affaibli dû payer également une grosse rançon à Root pour empêcher que la guerre ancestrale n'éclate de nouveau.

La cohabitation se passait mal, mais les trois camps avaient trop souffert pour pouvoir se permettre de reprendre les combats. D'autant que Root avait assuré sa domination sur les deux autres. Mais pendant que ses yeux étaient portés à l'est, les furrys avaient installé leur colonie dans la forêt dense qu'ils baptisèrent Kir'trar, y vivant cachés des yeux du reste du continent. Leur découverte mit le feu aux poudres et la guerre éclata de nouveau, il y a de cela cinquante ans.

Ce fut un désastre pour tous. Les furrys se défendaient grâce à leurs connaissances mystiques, les hybrides avec leur technologie, et les humains qui avaient réussi à passer quelques traités commerciaux, usant d'un mélange surprenant de magie et de technologie. Chacun des quatre camps avait au moins deux ennemis, aucune alliance n'était possible, et les ressources et la terre semblaient prêtes à disparaître. Petit à petit, les Sources semblèrent également se retirer du conflit.

Au centre de la tourmente se trouvait un jeune roi désirant la paix. Un jeune roi qui étudiait la magie et les théories mystiques ainsi que les secrets du monde. Un jeune roi qui, en consultant ses vieux livres d'histoire, découvrit que la seule fois où les royaumes avaient fait preuve d'un semblant d'unité, c'était pour faire face aux hybrides. Il devait lui-même faire face aux conseillers de Root, qui tentaient de l'évincer. La nation la plus belliqueuse et puissante du continent ne pouvait pas être dirigée par un tel rêveur.

Acculé, il commença à chercher parmi les mille et un mondes au-delà du notre, scrutant le passé et l'avenir pour trouver un ennemi assez terrifiant pour forcer les peuples à se lier et assez faible pour être vaincu. Mais s'il savait comment scruter les infinités de mondes crées par Sakra, il n'avait pas envisager qu'il lui faille s'en protéger. C'est ainsi que, venant d'un monde ravagé, les murmures des "graines" lui parvinrent. Ancienne race maligne, elles promirent l'unification de son monde au jeune roi, qui se laissa séduire.

Ce qu'il relâcha cette nuit-là sous la cité d'Adgmar était un mal dont il n'avait aucune idée, mais qui le corrompit jusqu'aux confins de son âme. Bravant les interdits de Sakra, il ouvrit et devint lui-même la porte dimensionnelle qui permit aux graines du mal de se ruer sur Thalya. En moins d'une semaine, le mal avait sous son pouvoir les différentes armées et dévasté les Plateaux Lunaires. Après un mois, les forces s'équilibrèrent à peine grâce à la collaboration des différents peuples et Beolan fut détruite. Il fallut encore cinq longues années pour faire reculer la corruption et la contenir dans les Plateaux Lunaires, ce qui encore aujourd'hui n'est pas acquis, les graines du mal ayant marquées de façon apparemment indélébile les terres de Thalya, faisant muter les bêtes et corrompant les âmes, donnant naissances à différents donjons.

Aujourd'hui, près de trente ans après que la croisade du confinement ait réussi, Root n'existe plus. En découvrant la traîtrise du Roi, le peuple de Root s'est soulevé et a renversé une grande partie de la noblesse. Stronghold en a profité et fait main basse sur son éternelle rivale, la léguant toutefois à "l'alliance des peuples" en signe de bonne volonté. Elle a donc fait des territoires de Root, hormis les Plateaux Lunaires et Kir'trar, une zone neutre et dévouée à tous et surtout au combat contre les graines qui ne fait que continuer. En effet, jamais personne n'a pu atteindre le cour d'Adgmar pour voir de ses propres yeux à quoi ressemble le portail vivant.

Que vous preniez part au conflit du côté de l'Alliance ou des Graines, sachez que vous participez à une guerre qui a déjà duré trop longtemps. À vous d'y mettre un terme, d'une façon ou d'une autre.

Feeling Online